6. Relativiser par rapport à la transformation et à la digestion

J’entends souvent des clients dire qu’ils ont traité les émotions d’un certain événement de leur vie. Ils me disent alors qu’ils ne peuvent plus être dérangés par cela parce qu’ils y ont pensé, en ont parlé et ont été aidés. Ils indiquent que cette émotion ou cet événement appartient au passé et qu’ils l’ont bien traité. En tout cas, ils ont mis l’événement en perspective et ont pu le « placer dans leur tête ». 

Quand je « ressens » ensuite avec le client je ressens encore beaucoup de tensions dans le corps qui sont précisément liées à l’événement en question, que le client pensait avoir évacué. 

Après avoir relâchée ces tensions, j’entends souvent que les clients recommencent à rêver de l’événement ou que les images de l’événement reviennent sur la rétine. Certains clients se sentent mal à l’aise pendant un certain temps ou souffrent de diarrhée pendant un certain temps. Avec l’aide des exercices Mindful Emotion, ils peuvent apprendre à se traiter vraiment et à digérer les évènements de la bonne manière. 

Une fois qu’une méthode correcte de traitement a pu avoir lieu, d’autres choses peuvent se produire. Les clients peuvent se sentir responsabilisés face à l’émotion opposée qu’ils ont traitée. A titre d’exemple, j’ai eu une cliente qui a toujours été très dépendante de son ex-mari. Elle pensait qu’elle avait accepté le divorce et le fait qu’elle devait maintenant s’en sortir seule avec les enfants, etc. Après avoir relâchée les tensions émotionnelles, son ex-mari a appelé. Cette fois, elle a osé se défendre, ce qu’elle n’avait pas osé toutes ces années après le divorce.  

J’entends régulièrement ce genre de situations de la part de mes clients. Ils osent désormais affronter les situations auxquelles ils ne faisaient pas face auparavant. Il semble qu’en relâchant et en traitant les vieilles tensions émotionnelles bloquées, le client retrouve un peu de force. 

D’après mon expérience, mettre en perspective les événements de votre vie ne suffit donc pas. En parler et y penser peuvent être utile pour organiser vos pensées et vous ramener à l’événement pour commencer à le ressentir, mais rien de plus. Vous ne résolvez pas l’émotion sous-jacente et les problèmes associés en mettant simplement les choses en perspective.